location téléphone flêche vers le bas calendrier horloge tarif
Psychologue clinicienne | Docteur en psychologie 06 89 50 12 26
wave

Qu’est-ce que l’hypnose ?

Il s’agit d’un état de conscience modifiée, totalement banal, spontané et universel. En effet, nous vivons tous les jours des moments de distraction, lorsqu’en voiture, par exemple, notre attention vagabonde et que nous parvenons à destination sans trop savoir comment, ou lorsque nous sommes tellement absorbés par un film, ou un roman, que nous pouvons nous évader tout en restant tranquillement assis sur notre chaise.

En thérapie, cet état particulier de la conscience peut être amplifié, grâce aux suggestions du thérapeute, et utilisé en vue d’un travail propice au changement.

L’hypnose ericksonienne

Je pratique l’hypnothérapie d’inspiration ericksonienne, en référence au célèbre psychiatre américain Milton H. Erickson qui est à l’origine de l’hypnose contemporaine.

L’hypnose thérapeutique se démarque de l’hypnose de spectacle : elle n’est pas autoritaire, mais propose une approche souple et permissive. Elle ne consiste pas, contrairement aux idées reçues, à agir contre son gré ou à révéler ce que l’on voudrait taire. Considérée comme un outil au service de la guérison, l’hypnose aide à trouver en soi les clés d’un changement positif. Ces clés ne sont pas toujours accessibles à la conscience, c’est en cela que l’hypnose ericksonienne s’avère pertinente. Elle ouvre une expérience nouvelle dans le rapport à soi et au monde.

Dans cette forme de thérapie, il n’est pas nécessaire d’induire des états de transe profonde, une transe légère favorise au contraire la participation active du patient.

Le principe est simple : en désactivant les cadres rigides de la pensée “ordinaire” (qui juge, analyse, rationalise en permanence), il est plus aisé de partir à la rencontre des solutions que la personne possède en elle sans le savoir. Le travail hypnotique fait appel à l’imagination, à la créativité, aux éprouvés corporels et émotionnels, et ouvre le champ des possibilités. Un peu comme si l’on distrayait le chef d’orchestre pour que les instruments puissent jouer librement.

Déroulement des séances

La ou les premières séances sont généralement exploratoires et servent à étudier les difficultés et à déterminer les objectifs recherchés. Ces objectifs déterminent l’orientation des séances suivantes, qui sont ponctuées par des moments de discussions, et des exercices basés sur l’utilisation de l’hypnose.

L'apprentissage de l'auto-hypnose permet au travail hypnothérapeutique de se poursuivre entre les séances, ou après la thérapie.

A noter : il n’y a pas de “séance-type” ; l’utilisation de l’hypnose n’est pas systématique et n’est pas une fin en soi. Le psychologue juge de la pertinence ou non de l’hypnose dans le contexte présenté, et à l'inverse, le patient peut demander un suivi psychothérapeutique sans hypnose.